top of page

Doigts à ressaut

Le doigts à ressaut appelé par les patients: " doigts à ressort" est ressenti  comme un claquement articulaire ou un blocage du doigts en flexion intermittent ou à chaque flexion avec des symptômes accentués souvent le matin au réveil. Ce blocage peut nécessiter l'aide de la main controlatérale pour le débloquer.

Souvent les patients décrivent des symptomes faisant suite à une activité intense ( déménagement, bricolage.....).

Il n'est en réalité pas du tout lié à un problème d'articulation mais à un blocage du tendon dans la poulie ( membrane maintenant le tendon au plan osseux).

L'inflammation de la synoviale ( membrane entourant le tendon) ou l'apparition d'un kyste va entrainer une augmentation du volume du tendon qui va frotter dans la poulie. La poulie en réaction va s'épaissir. Plus elle va s'épaissir et plus le tendon va frotter : nous voici dans le cercle vicieux du doigts à ressaut.

La première phase du traitement vise à réduire cette inflammation par une infiltration  avec une ponction du kyste s'il est présent ( en l'absence de contre indication). Si le traitement fonctionne, le tendon pourra coulisser dans le tunnel réalisé par la poulie sans blocage il n'y aura donc plus de ressaut.

En cas d'échec ou de contre indication à l'infiltration une chirurgie sera proposée.

Cette chirurgie est réalisée par une incision au niveau de la base du doigts de 1 cm qui va permettre au chirurgien de couper la poulie.

Une fois la poulie ouverte le tendon a toute la place nécessaire pour coulisser.

La cicatrisation cutanée est de 15 jours. Il n'y a pas d'immobilisation en post opératoire.

A 1 mois la zone opératoire est indurée et sensible  traduisant l'inflammation profonde : phase nécessaire à la cicatrisation. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter, il faut bien mobiliser son doigts et être patient.

bottom of page