top of page

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d'un nerf , le nerf médian.

Le canal carpien est un compartiment anatomique limité en arrière par le plan osseux et en avant par un ligament épais: le rétinaculum formant un véritable cannal.

A l'intérieur de ce canal va passer l'ensemble des tendons des doigts longs et le long fléchisseur du pouce, soit 9 tendons et le nerf médian.

Ces tendons sont entourés d'une membrane permettant la nutrition et la vascularisation du tendon que l'on appelle la synoviale.

Suite à une inflammation de cette synoviale,   une augmentation du volume des éléments tendineux dans ce canal inextensible  va entrainer une compression du nerf médian.

Ce nerf est un nerf important qui permet la sensibilité des trois premiers doigts et demi de la main et innerve une partie des muscles de la main.

Les patients atteints de cette pathologie décrivent classiquement des  fourmillements de la main prédominant la nuit, des troubles sensitifs, une perte de force, une difficulté à attraper des petits objects.

Si cette compression est prolongée ces symptômes peuvent devenir définitif et aller jusqu'à la perte de sensibilité complète de ces doigts.

Un électromyogramme ( examen qui étudie la conduction nerveuse) vous sera demandé systématiquement pour bilanter pour votre pathologie.

Suivant votre atteinte il vous sera proposé une prise en charge médicale avec infiltration du canal carpien dans l'objectif de faire dégonfler la synoviale des tendons et lever la compression du nerf. Cette infiltration peut traiter complètement la cause de votre souffrance nerveuse .

En cas d'échec ou de récidive une prise en charge chirurgicale vous sera proposée.

La chirurgie peut être réalisée par voie ouverte avec un abord de 1,5 cm au niveau de la face palmaire de la main ou par endoscopie ( les bénéfices et inconvénients vous seront expliqués lors de la consultation).

Un bandage sera en place pendant 4 jours et remplacé ensuite par un petite pansement.

Le temps de cicatrisation cutanée est de 15 jours.

Néanmoins la cicatrisation profonde est beaucoup plus longue passant par une phase inflammatoire à son point culminant à 1 mois et expliquant la présence d'une induration au niveau de la cicatrice jusqu'au poignet.

Cette induration est sensible, il faut donc éviter de stimuler cette zone afin que l 'inflammation soit la plus courte possible.

A noter que suivant les patients la phase inflammatoire va de 1 à 6 mois donc pas d'inquiétude et soyez patient.

bottom of page